Bienvenue !

Je suis Anne, masseuse spécialisée en réflexologie et Samvahan depuis 2012. Je cherche à apporter tout le bien-être possible à mes patients par les massages des pieds, du buste et les massages indiens, associées à une écoute bienveillante et une ouverture de coeur.
Les massages proposés facilitent aussi les processus de deuil et soulagent le cancer dans le cadre des chimiothérapies.
Quelque soit le soin, mon objectif est de réveiller les cinq sens : le toucher, l’odorat, l’ouie, le goût et la vue et d’harmoniser ainsi le mental – le corps – l’esprit jusqu’à favoriser le sixième sens : l’intuition.

Il s’agit pour moi d’une reconversion professionnelle. Jusqu’à 26 ans, j’ai un travail d’ingénieur biochimiste industriel et agroalimentaire, avec toute la vie qui va avec : je regarde la télé, je mange de la viande, des patates, du sucre, du lait… et je ne suis pas sûre de vouloir un enfant, encore moins de l’allaiter.
Mon beau-frère me fait découvrir la macrobiotique, une approche de cuisine saine et goûteuse en 1993, à cuisine et santé St Gaudens. J’y fais plusieurs stages. En 1996, j’ai une rupture d’anévrisme avec hémiplégie à droite. Le choc ! Mon médecin me disait que c’était comme si j’avais pris un TGV en pleine face. Il encourage mon conjoint à me faire des moxas pour stimuler ma guérison (dérive de l’acupuncture). Et la macrobiotique prend une place prédominante dans mon alimentation, avec très vite des effets probants. Et je n’avais pas encore la notion de protection de la planète !

Cet accident a changé ma vision de la vie. Je dois tout réapprendre et me nourris de nombreux livres de développement personnel.
Chemin faisant, je décide d’avoir des enfants. Dans mon rapport à la maternité, j’explore le chant prénatal, l’haptonomie, l’allaitement et les bienfaits des massages pour les bébés, grâce à un très beau livre : Shanthala.
Peu à peu, je passe aussi à une alimentation sans lactose pour toute la famille, en prenant toutes les informations nécessaires. Je vois très vite les bénéfices sur mon 2ème enfant, qui a bien moins de maladies infantiles. Avec ma 3e, je découvre les spasmes du nourrisson et les bienfaits de la réflexologie.
Et je décide d’en faire mon métier. Je l’envisage avant tout comme un échange; comme un transfert de connaissances en Réflexologie I II III IV, Samvahan I II III bien sûr; mais aussi en Communication Non Violente, Reconnexion, EKR (Elisabeth Kuble Ross)…

Tous les soins que je propose ont été étudiés, testés et approuvés par et sur ma famille et moi-même pendant des années. Et nous en vérifions les bienfaits tous les jours.

Avertissement : je ne fais aucun diagnostic médical et ne remets jamais en doute un traitement prescrit par un médecin. La réflexologie et le Samvahan ne viennent en aucun cas se substituer à la médecine allopathique en cas de problèmes graves. Ils la complètent, la renforcent et la rendent plus efficace. Ils trouvent parfaitement leur place dans une médecine ‘intégrative’ (mélange de la médecine allopathique et des médecines douces).